Orthodontie

Orthodontie

Nos soins par tranches d'âge :

Tôt ? Tard ? Comment choisir le bon moment ?

Orthodontie avant 6 ans

Avant 6 ans

Si le visage de l’enfant en vue de face est asymétrique, si l’enfant mord d’un seul côté “à l’envers” Il s’agit d’un des rares “traitement d’urgence” en orthodontie, réalisable sans problème dès l’âge de 5 ans.

Attention, cette étape ne remplace pas les phases d’interception suivantes. Tous les autres problèmes peuvent attendre afin de ne pas envisager un traitement (beaucoup) trop long.

Entre 7 ans et 9 ans

C’est l’âge idéal pour une “interception” alliant maximum de bénéfices et minimun de contraintes. Habituellement 6 à 10 séances étalées sur 1 an vont suffire.

Les indications sont essentiellement orthopédiques (on travaille sur l’os)
Quand ? En cas de problème ORL ou d’important décalage
Les objectifs ?

  • Expansion mâchoire supérieure;
  • Début de correction des CL II ( rétrognatie) et CL III( prognathie);
  • Gain de place;
  • Rééducation de la respiration et de la déglutition.
Orthodontie avant 6 ans

Entre 12 et 15 ans

A 13 ans la majorité des patients sont à la fois en possession de toutes leurs dents définitives (hormis les dents de sagesse), et en plein pic de croissance. C’est le moment idéal pour entamer un “traitement complet”, agir à la fois sur un plan orthopédique (la croissance du squelette et les fonctions), et sur l’aspect orthodontique de l’ensemble de la dentition.

Les objectifs ?

  • Gain de place afin d’essayer à tout prix d’éviter les extractions inutiles;
  • Alignement dentaire complet;
  • Correction des décalages de mâchoires de Classe II (menton en arrière);
  • Stabilisation des résultats.

Après 15 ans

Les possibilités orthodontiques sont les mêmes qu’avant 15 ans en terme de technique, il faut néanmoins effectuer un contrôle de l’état parodontal.Attention toutefois que les corrections orthopédiques nécessitent de la croissance, et risquent donc après 14/15 ans de devoir être acompagnées par un geste chirurgical.

Donc plus on commence tôt... Moins on risque un traitement « compliqué ».

Il est nécessaire que l’enfant puisse développer une fonction masticatoire normale et efficace, c’est essentiel pour le développement de sa bouche, de sa croissance en générale, de sa posture et pour l’organisation et la stabilité de la future denture de l’adulte...



Chez Objectif sourire, cela fait presque 30 ans que nous traitons les jeunes enfants avec douceur, respect, compréhension, efficacité et surtout la collaboration active de papa et maman !